- Hide menu

UNE HEURE DE PUDDING – Radio Nova – Malek Chébel

< Revenir au menu UNE HEURE DE PUDDING
<< Revenir au menu RADIO

Bonjour, et bon début de soirée.
Dieu que la vie passe vite.
Afin de mieux l’appréhender voici votre chronique : « L’horoscope de l’invité »
Aujourd’hui Malek Chébel.

Malek Chébel, vous êtes né en  juin  de 1953 à 15 heures 30 dans deux endroits différents et pourtant au même endroit. Je dois avouer que c’est la première fois que je note une telle bizarrerie. Pourtant, aussi loin que les sciences modernes nous l’autorisent rien ne permet de mettre en avant une quelconque mutation de l’espace-temps, que ce soit au moment de votre conception, je veux dire au moment de la fécondation proprement dite ou bien attendu à votre naissance, qui m’a t ont dit s’est très bien passé.
Alors quid ?
Pourquoi vous trouve-t-on Rue du 3° zouave à Philippeville et également Rue Mohamed Seguir à Skikda. Moi je ne sais pas et Dieu sait si je ne suis pas un imbécile comme voudrait me faire passer certains intelligents.
Mais Malek Chébel vous n’êtes pas venu ici pour essuyer la poudre de ma vindicte sur le bon esprit.
Fermer la parenthèse.
J’ai toujours trouvé que la réflexion récurrente de René Char, l’oncle de ma mère : « Sommes-nous voués à n’être que des débuts de vérité? » était très paresseuse.
Il faut être un bon alpiniste, et être émotionnellement très équilibré, voilà tout.
Moi par exemple, dès que je m’approche d’une de mes vérités, je pleure ou je fais pleurer l’autre que j’emmerde et réciproquement.
Alors quoi : Sa vérité est-elle si insupportable ?
Non.
C’est que l’on a peur du noir.
L’expression : «
Tu vas t’en prendre une, tu ne vas pas comprendre » ou plus trivialement : « Secoue toi le bananier, tu verras l’Acropole » rend bien compte de l’extrême difficulté de la quête.
Ainsi  là,   je me demande si vous dormez ou si je  rêve.

Quoi qu’il en soit, j’ai l’immense plaisir de vous annoncer que tout cela n’est pas vain et que je vous prédis une semaine épatante qui en annonce bien d’autres.
Félicitation Monsieur Malek Chébel.

Au revoir

Les commentaires sont fermés.